mardi 30 septembre 2014

Wizards, tome 2 : Le Sacrifice


Auteur : Diane Duane
Lumen
350 pages
15€

Nita est en vacances d'été sur les rives de la magnifique île de Long Island. Une nuit, sortie nager, elle croise dans les eaux tièdes un dauphin qui parle le langage des sorciers. Les rochers de la côte soufflent à son meilleur ami, Kit, venu passer quelques jours avec elle, qu'un danger imminent approche du rivage... Et voilà nos deux jeunes sorciers repartis en mission !

Entre animaux marins dotés de pouvoirs de sorcellerie, incantations vieilles comme le monde et regards inquisiteurs des parents de Nita, nos deux amis doivent ruser pour plonger découvrir les secrets ancestraux enfouis au fond de l'océan... et dont il va leur falloir maîtriser les arcanes, sous peine de mort !

Retrouvez Kit et Nita dans la suite de leurs aventures ! Vendue en tout à plus de 3 millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis, Wizards berçait avant Harry Potter les rêves de magie des adolescents américains. Très appréciée outre‑Atlantique, cette série a été primée de nombreuses fois.



Mon avis :

J'avais passé un agréable moment avec le premier tome de Wizards, même si quelques points m'avaient un peu dérangée. J'avais cependant prévu de laisser une chance à la suite de la saga et je ne le regrette pas du tout, ce second tome étant bien meilleur que le précédent. Je tiens donc à remercier le forum Au Cœur de l'Imaginarium ainsi que les Éditions Lumen pour ce partenariat ! 

Une fois encore, et je pense arrêter de le dire tant c'est toujours le cas chez Lumen, l'objet livre est superbe. La couverture est vraiment belle et en totale adéquation avec l'histoire. Et je précise aussi que Lumen nous offre ici un livre au même format et au même prix que les autres romans de la maison.

On retrouve dans ce second tome les deux héros rencontrés dans le premier, Nita et Kit, en vacances à Long Island avec les parents et la sœur de la jeune fille. Alors qu'ils se baignent tranquillement en profitant d'un repos bien mérité après les événements du tome précédent, un dauphin vient leur demander de l'aide en utilisant le Discours, le langage universel. Une de ses amies, une sorcière tout comme eux, est gravement blessée. Nita et Kit acceptent sans hésiter et vont se retrouver au cœur d'une aventure sous-marine qui va une fois encore être bien plus qu'une petite mission sans importance...

J'ai trouvé très plaisant d'être plongée en plein océan pendant la majorité du récit et d'avoir pour compagnons des baleines et des requins, entre autres. C'est un univers que j'ai très peu souvent visité au cours de mes lectures et dont je ne connais pas grand chose, finalement. Et je ne pensais pas m'y plaire autant ! Dans le roman, les habitants de la mer ont une façon de voir les choses très particulière et bien différente de la notre, mais il était très agréable de bouleverser mes habitudes et j'ai vraiment aimé ce coté très original.

Un autre point que j'ai beaucoup apprécié est un écho à ma propre façon de penser, à savoir le fait que l'Homme n'est pas forcément supérieur aux autres créatures, et Diane Duane semble partager mon avis. En effet, si Nita et Kit sont bien les deux jeunes sorciers au cœur de l'histoire, S'reee, la jeune baleine qu'ils rencontrent au début du roman, en est un aussi ! Maitriser la magie et le Discours ne sont pas des arts réservés aux sorciers humains, toutes les créatures peuvent apprendre. C'était très plaisant de lire une histoire où les humains et les habitants de l'océan sont sur un pied d'égalité. 

Aussi, il y a beaucoup de choses qui se sont grandement améliorées, depuis le premier tome. L'intrigue principale, pour commencer, est bien plus poussée que celle du précédent, et plus épique aussi ! Nita et Kit, que j'avais trouvé très semblables dans le premier tome, ont gagné en maturité et ont vu leurs caractères s'affirmer. Ils gagnent ainsi en crédibilité et on s'attache d'autant plus à eux. Je leur reprocherais cependant toujours cette facilité à accepter l'inimaginable, ainsi que leur faculté d'adaptation à n'importe quelle situation. Aussi, Diane Duane passe toujours sous silence tout ce qui concerne la sorcellerie et l'apprentissage de la magie, Nita et Kit arrivant toujours préparés d'un chapitre à l'autre, ou ayant appris tout ce qu'il y avait à savoir durant une ellipse. C'est un peu frustrant, comme si le lecteur était laissé de coté.

Suivant presque le même schéma que le tome précédent, le roman prend une tournure bien plus sombre vers la moitié du livre, et le titre prend enfin tout son sens. Mais le tout reste très accessible aux jeunes dès dix ans. Ces derniers s'identifieront très facilement aux deux héros, lesquels tentent de sauver le monde tout en devant jongler avec des problèmes bien plus communs, comme les couvre-feu, la petite sœur casse-pieds ou la maman inquiète en voyant sa fille se rapprocher d'un garçon... 

Une fois encore, j'ai apprécié la lecture de ce tome de Wizards, mais je reste assez loin du coup de cœur. Ce tome est plein de bonnes choses, très original et promet une suite des plus intéressantes, surtout du coté de la famille de Nita... mais je n'en dis pas plus. Le fait que les deux personnages principaux aient autant muri en si peu de temps promet des aventures de plus en plus palpitantes et j'ai hâte de voir ce que nous réserve Diane Duane avec la suite de Wizards. Encore merci à Lumen et à Au Cœur de l'Imaginarium !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire