samedi 22 septembre 2018

Mérovingiens : Les royaumes naissent de l'ombre


Auteur : Patrick McSpare
Éditions Pygmalion
512 pages – 21,90€

Après la mort de son père, Childéric Ier, Clovis devient le roi de tous les Francs, jusqu’à poser les fondations de la future France. Comment un jeune barbare inexpérimenté a-t-il pu supplanter ses puissants voisins et rivaux ? Grâce à sa conversion au catholicisme lui assurant le soutien des élites gallo-romaines ? À sa science militaire ? Certainement. Mais avant tout grâce à l’action de trois agents secrets, une femme et deux hommes.

Obéissant chacun à des motivations différentes, ces guerriers de l’ombre au tragique passé vont peu à peu transformer l’héritier en roi des rois.

Manipulations, chantages, trahisons, sexe, meurtres...
Mission impossible au pays des Francs.



Mon avis :

Avec Mérovingiens, Patrick McSpare nous offre un nouveau récit de fantasy historique, son genre de prédilection, en s’attaquant cette fois au règne de Clovis. Très peu de récits historiques retracent la vie du premier roi des Francs, s’attachant à en dépeindre un portrait glorifiant loin d’être exhaustif. L’auteur en profite pour s’engouffrer dans les trous laissés par l’Histoire et l’arranger à sa sauce : il crée trois agents secrets qui interviendront dans l’ombre et permettront à Clovis de devenir le roi des Francs. Et c’est une réussite !

Mérovingiens est un roman original et passionnant qui permet une découverte du Vème siècle de notre ère. C’est, à ma connaissance, une période peu exploitée en fantasy. L’auteur n’en est pas à son coup d’essai et son travail sur le background est une fois de plus conséquent et impressionnant. Il donne envie de vérifier chaque nom, chaque mort, chaque événement et, si vous êtes aussi curieux que moi, vous constaterez qu’il est difficilement pris en défaut. M’attendant à un récit somme toute classique, j’ai été agréablement surprise de ne pas trouver en Clovis le personnage principal. Nous voilà la suite de Valesta, Gunthar et Wyso, trois agents secrets sous les ordres du mystérieux sorcier Daga Wulf. Ainsi, Patrick McSpare évite de tomber dans une retranscription linéaire de la vie du roi et nous offre un récit neuf, des personnages imprévisibles et un point de vue inédit sur les événements. Mérovingiens est donc bien l’histoire de Clovis, mais celle qui fut cachée, parfaitement résumée par le titre : Les royaumes naissent de l’ombre.

Nous voilà donc partis à l’aventure auprès des agents secrets, trois personnages complexes et déchirés qui travaillent pour le mystérieux Daga Wulf. Nous rencontrons d’abord Wyso, un jeune guerrier forcé de devenir manipulateur et assassin contre son gré. C’est son point de vue qui sera majoritairement emprunté au cours du récit. Valesta ensuite, qui s’annonce comme le personnage cliché de la femme assassin aussi belle que sans cœur, mais qui devient rapidement bien plus consistante et intéressante. Gunthar enfin, assoiffé de vengeance, plus mystérieux encore que la jeune femme. Ce sont trois personnages nuancés, mus par des motivations diverses qui peuvent sembler légitimes …ou non. Tout comme ils peuvent être attachants et devenir répugnants quelques pages plus loin. Patrick McSpare arrive brillamment à donner de la consistance à ses héros et à les faire s’imposer dans un récit historique. Ils sont aussi réalistes de par leurs attitudes et leur psychologie que grâce à l’habileté avec laquelle l’auteur les imbrique dans toutes les machinations et les zones d’ombres laissées par l’Histoire.

Patrick McSpare nous offre ici un roman complexe et travaillé, mais surtout très crédible. Les personnages réels ou créés par l’auteur évoluent ensemble et leurs destins s’entremêlent parfaitement pour raconter l’histoire telle qu’elle est, faisant presque oublier que Mérovingiens est une fiction. Le tout est conté d’une écriture fluide et efficace, qui ne laisse guère de place à l’imagination du lectorat qui doit s’attendre à des scènes de violences parfois assez graphiques, mais qui sait aussi mettre en image l’évolution psychologique de ses personnages avec talent. Un roman ambitieux, passionnant et instructif !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire