jeudi 24 décembre 2015

La Voix de l'Empereur, tome 2 : Le Poignard & la Hache


Auteur : Nabil Ouali
Mnémos
248 pages
21€

Après le trépas de son père, Elin, le jeune prince héritier, lui a succédé sur le trône. Mais malgré les conseils avisés de Gweleth, l'empire plonge dans les temps les plus obscurs et troublés de son histoire.


Alors qu'une jeune guerrière au passé mystérieux se fait remarquer par Elin, les complots se propagent à la cour comme la gangrène. Dehors, les armées de ceux qui furent autrefois des alliés sont en marche vers la capitale et Ma'Zhir, qui parle aux morts, pourrait bien les faire déferler sur les terres impériales.

La pression sur les épaules d'Elin est terrible. Il sait qu'il marche sur une corde raide : le moindre faux pas sera fatal à son règne. Mais plus encore, il sait que si son secret le plus intime venait à être dévoilé, l'empire s'effondrerait comme un château de cartes.



Mon avis :

J'ai eu beaucoup de mal à faire une chronique de ce tome, étant donné que j'ai enchaîné les deux tomes assez rapidement, et que je les ai aimé tous les deux. Mais je suis maintenant deux fois plus frustrée d'avoir à attendre le troisième et dernier tome ! Je suis aussi ravie de la continuité du travail de Mnémos sur le superbe objet-livre, même si le signet en tissu n'est plus vraiment aussi beau depuis que mon chat est passé par là... Mais je m'égare.

Le deuxième tome reprend là où le précédent nous avait laissé : Elin est devenu empereur à la mort de son père, Glawol continue à jouer son rôle d'agent double à ses côtés, Frimas et Ravel sont toujours portés disparus. Gweleth, quant à lui, n'est plus chancelier. C'est Adamant, le *bip* d'évêque qui joue avec le secret d'Elin, qui a pris sa place... Enfin, Ma'Zhir devient de plus en plus intéressant. S'il est bien plus présent et bien plus actif, il reste tout de même en retrait et j'attends avec impatience de voir ce qu'il nous réserve pour le tome suivant. J'avoue espérer une certaine confrontation !

Très vite, un nouveau personnage vient enrichir le récit : Tara d'Amarshaal (encore une fois, voustrouverez ici des explications quant aux noms des personnages.) qui fait une entrée plutôt fracassante dans l'histoire. Encore mystérieuse, elle apporte un peu de fraîcheur et de féminité (wink wink à ceux qui l'ont lu) à l'histoire et je l'ai très vite appréciée. Elle pratique un art martial inconnu de tous, qui lui permet de battre tous ses adversaires, quels qu'ils soient, et semble imbattable. Forcément, une jeune femme sachant aussi bien se défendre attire l’œil de l'empereur Elin, qui pourrait songer à remplacer momentanément Frimas...

La magie est présente dans ce roman, tout comme dans le précédent où elle était tout de même plus discrète, plus suggérée, plus auréolée de mystère. Ici, le lecteur est déjà au courant et les personnages se lâchent un peu plus. J'aime le fait que chacun des pouvoirs fasse plus ou moins écho à la personnalité du personnage concerné. C'est joliment fait, bien décrit, jamais expliqué d'une façon qui se voudrait logique ou rationnelle. C'est juste là. (au moment où je poste cettechronique, l'auteur en a parlé ici)

Bien que les relations entre les personnages du roman soit ce qui me passionne le plus (et j'ai été servie avec ce tome) je n'en oublie pas le background non plus : les légers désaccords entre les royaumes sont accentués par Lamborre, qui cherche à provoquer un conflit ouvert de plus grande envergure. Au milieu de tout ça, Elin semble bien seul, car chacun de ses amis et alliés ont aussi à faire... J'ai retenu mon souffle plus d'une fois, je ne vous dis que ça ! Et alors que la fin du tome approche, la guerre s'invite et secoue le lecteur avant de le laisser à son attente du dernier tome. Si j'osais, je rajouterais : Graaaaaaaaah !

En bref, j'ai passé un aussi bon moment avec Le Poignard & la Hache qu'avec le précédent tome. Je suis toujours aussi conquise et impressionnée par la qualité d'écriture de Nabil Ouali, et je suis tout aussi positivement surprise par la qualité de ses si courts romans. J'attends donc avec impatience la suite de cette saga, et je vous conseille de vous y mettre ! Et bien sûr, continuez à aller poser vos question à Nabil Ouali sur Book en Stock, pour le Mois lui étant consacré.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire