samedi 25 février 2017

Dirk Gently's Holistic Detective Agency


Dirk Gently’s Holistic Detective Agency 
(Dirk Gently, détective holistique)

Adaptée des romans de Douglas Adams
Créée par Max Landis
Disponible sur Netflix (auparavant sur BBC America)
Saison 1 – 8 épisodes

Mon avis : 

Dirk Gently, c’est une série qui est, à mon goût, passée un peu trop inaperçue. Sortie sur Netflix fin décembre, elle n’a pas trop fait parler d’elle à sa sortie. Pourtant, sur le papier, elle a de quoi faire saliver : adaptée de la série de romans de Douglas Adams, l’auteur de H2G2 : le guide du voyageur galactique, avec Elijah Wood en tête d’affiche… ça donne envie, non ?

 

Si vous ne connaissez pas Douglas Adams, disons simplement qu’il a écrit l’une des plus populaires sagas de science-fiction. H2G2 (Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) est une « trilogie en cinq volumes » dans laquelle un être humain des plus communs est entraîné dans de folles aventures intergalactiques à la recherche du sens de la vie, de l’univers et du reste. C’est drôle, c’est loufoque, c’est terriblement anglais et c’est surtout devenu hyper culte pour tous les geeks de la Terre. Dans l’ombre de sa grande sœur, la saga Dirk Gently n’a pas autant fait parler d’elle, d’autant que le troisième tome est resté inachevé à la mort de l’auteur, en 2001. Sachant cela, si j’ajoute que ce monsieur a aussi scénarisé quelques épisodes de Doctor Who, vous voyez un peu le style de science-fiction dont il était friand.

 La série est donc adaptée de cette œuvre, mais ne reprend pas du tout les enquêtes des romans. Elle est écrite comme une sorte de suite, si l’on veut. Je n’ai pas lu cette saga, bien que j’aie lu les H2G2, mais la série m’a très clairement donné envie de m’y plonger ! On y suit Dirk Gently, interprété par Samuel Barnett, et Todd Brotzman, campé par Elijah Wood. Déjà, ça commençait bien : un duo anglais/américain, ça envoie. Raison de plus pour mater en VO ! Je ne connaissais pas du tout Barnett mais j’ai été immédiatement conquise par ce grand dadais pétillant qui apporte, au propre comme au figuré, une touche de lumière dans la série. Pas besoin de me vendre Elijah, que vous connaissez bien sûr en tant que Frodo Baggins. Moi, c’est grâce à sa prestation dans la (folle) série Wilfred qu’il m’avait définitivement convaincue. Si Dirk est lumineux et enthousiaste, Todd est morne et taciturne. Les deux personnages principaux ne pourraient être plus différents l’un de l’autre et pourtant, le destin va les forcer à collaborer pour résoudre une enquête des plus mystérieuses.

Parce que voilà, Dirk Gently est détective holistique. Qu’est-ce que ça veut dire ? Il vous l’expliquera mieux que moi, mais en gros, il pense que tout est lié : évènements, rencontres, tout. Et c’est en se laissant porter qu’il résout ses enquêtes. Vous êtes dubitatifs ? Todd aussi. Pourtant, il est bien forcé de collaborer avec Dirk, qui s’immisce dans son quotidien un beau jour, pour ne plus en sortir. Il y a quelque chose d’extrêmement dépaysant à regarder ce personnage si British et jovial évoluer auprès d’un américain terre-à-terre, et pourtant, c’est un duo qui fonctionne su-per-bien. Mais ils ne sont pas les seuls protagonistes de la série ! Il y a de nombreux personnages secondaires qui semblent n’avoir rien en commun, rien à faire dans l’intrigue. Pourtant, au fur et à mesure que les épisodes s’enchainent, des liens se créent subtilement dans ce panel de personnages plus loufoques les uns que les autres. C’est dur à expliquer, et ce n’est pas fait pour l’être : la série veut réellement perdre le spectateur autant que ses personnages. Todd est notre point d’ancrage : il comprend tout en même temps que nous. 

  
La première saison est donc réellement pensée comme un tout, offrant un format sympathique : une saison = une enquête. Et c’est extrêmement addictif ! En commençant la série, vous aurez terriblement envie de découvrir le fin mot de l’histoire. Je ne sais même pas ce qui m’a le plus accrochée, tant tout est bien pensé. Les personnages sont très attachants, l’intrigue est loufoque et passionnante, le thème original et intriguant. J’ai aussi été conquise par l’humour barré, et j'ai même parfois été émue. Il me reste à saluer le jeu de TOUS les acteurs, même ceux que l’on entraperçoit, ainsi que les images, la musique et le rythme qui sont d’une extrême justesse. Je n’ai pas envie de vous en dire plus, tant chaque détail est pensé avec soin, tout comme l’est le destin de chacun des personnages. À vous de vous faire votre idée et d’établir vos théories !

J’ai très peu de choses à reprocher à Dirk Gently, au final. Je pense que c’est une série comme aucune autre qui a d’immenses qualités, mais qui souffre de son originalité. Y a-t-il un public pour de la science-fiction humoristique ? Tentez le coup, je vous promets du dépaysement et beaucoup de sourires !

2 commentaires:

  1. Au vu de ce que tu en dis, effectivement, je suis très étonnée d'en entendre parler ici pour la première fois ! Je me note ça dans un coin de la tête... une fois que j'aurais rattrapé mon retard monstrueux dans les quelques séries que je suis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, c'est fou ! Même Netflix ne l'a pas mise en avant (je crois qu'elle est sortie en même temps que the OA, sur laquelle ils ont fait une pub monstre)
      Je pense que ça peut bien te plaire :)

      Supprimer