dimanche 31 juillet 2016

Pokemon Go


Vous n'avez pas pu passer à côté de la sortie de Pokémon Go, cette application qui a presque réussi à réaliser le rêve de tous les Pokéfans qui ont espéré un jour devenir le meilleur dresseur. À présent, il n'est plus surprenant de voir des gens courir dans la rue, leur téléphone à la main, ou rassemblés dans des parcs pour chasser le Pokémon ensemble.


Je fais partie des gens qui jouent et aiment Pokémon Go. Fan depuis la sortie française des toutes premières versions du jeu en 1999, offertes pour mon huitième anniversaire, je n'ai jamais arrêté d'y jouer. Je pense que la photo parle d'elle-même, et encore, elle date d'août 2014. J'ai eu la flemme d'en reprendre une mais j'ai encore plus de jeux maintenant, sans compter les goodies (du genre mon coussin Pikachu ou ma casquette de Sacha). Forcément, quand l'application est sortie, j'ai voulu me jeter dessus, mais j'ai d'abord dû changer de téléphone portable. Moi qui me suis toujours foutue des smartphones...

Si vous n'avez jamais joué à Pokémon, je comprends que cela vous dépasse. Si vous n'êtes même pas un peu gamer, je le comprends d'autant plus. Mais mettez-vous quelques secondes dans la peau de cette génération qui, comme moi, joue à un jeu depuis presque vingt ans, et qui peut maintenant presque le vivre en vrai. Qui peut courir et rire dans la rue, qui rencontre d'autres joueurs de tout âge ou classe sociale, qui organise des rencontres ou des pique-niques géants où la convivialité est de mise, qui marche, marche encore, et marche toujours plus.

Personnellement, je suis joueuse, lectrice et sportive. Mais je vous avoue que marcher ce n'est vraiiiment pas mon truc. En allant au travail j'ai toujours pris le bus, jusqu'à jeudi dernier, jour où j'ai installé le jeu. Depuis, j'ai laissé tombé le bus et j'ai choisi de marcher 15 petites minutes de plus matin et soir en allant et rentrant du boulot. Je ne suis pas sûre que quoi que ce soit d'autre aurait pu m'y pousser, surtout quand on sait que je lis dans le bus. Aussi, les sorties de Ghost, mon chien, sont bizarrement plus longues. Un petit détour pour un Pokémon ou un Pokéstop, ou même le fait que ce n'est plus forcément Matthieu OU moi qui sortons le chien, mais nous deux ensemble, font que nous restons forcément plus longtemps dehors. 

Mais surtout, je m'amuse. Je m'amuse vraiment lorsque je cours derrière Matthieu, Ghost en laisse, pour rattraper un Porygon. Je m'amuse lorsque j'appelle ma belle-sœur et voisine pour la prévenir qu'un module-leurre a été posé juste à côté de la maison et qu'on s'y retrouve quelques minutes après. Je m'amuse lorsque je flippe de voir un Minidraco s'échapper et je danse de joie une fois que la Pokéball s'est immobilisée. Je m'a-mu-seuh.

Et je vous avoue être attristée quand j'entends des réflexions désobligeantes, voire carrément insultantes, sur les joueurs de Pokémon Go. Je n'en suis pas étonnée venant de la part des grincheux habituels, ceux qui aiment rager sur absolument tout et qui voient la décadence de l'humanité dans tout ce qui est un tant soit peu moderne, mais je suis franchement vexée quand cela vient de personnes qui me connaissent, que je connais.

Déjà, il y a comme un mépris envers Pokémon, même dans le milieu gamer. J'ai du mal à comprendre pourquoi. Peut-être parce qu'ils sont classés Pegi 7 ? Ah c'est sûr, on est loin des Pegi 18 des jeux de guerre, mais cela ne veut pas dire qu'ils ne s'adressent qu'aux enfants de sept ans non plus. Mais on en revient toujours au même point, le même qui fait pointer du doigt les adultes qui lisent de la littérature jeunesse ou young adult. Y a-t-il vraiment besoin de cracher sur un divertissement, si ce dernier n'est pas dangereux ?

Ce qui me fait me dire que ces gens qui crachaient sur les fans de foot pendant l'Euro, qui les qualifiaient, au mieux, de gros beaufs, sont peut-être actuellement en train de courir après un Bulbizarre dans la rue, pendant que des fans de foot les traitent de pauvres gamins. Et j'ai envie de dire : pourquoi avoir besoin de constamment critiquer les divertissements des uns ou des autres, du simple fait qu'on ne partage pas leurs goûts ? 

Parce que oui, avant tout, Pokémon Go est un divertissement. Et pour cette unique raison, je trouve triste qu'il soit critiqué. N'en avez-vous pas marre que l'on critique le fait que vous jouiez à des jeux vidéos ou des jeux de rôles ? Que vous écoutiez "de la musique de merde" ? Que vous lisiez "de la fausse littérature" ? Que l'on trouve que vos divertissements ne vous conviennent pas, parce que vous êtes trop jeune, trop vieux, pas assez mature, une fille, ou un garçon ? 

Mais surtout, surtout, je vous en supplie, arrêtez de blâmer l'application pour les quelques faits divers qui popent dans l'actualité. Oui, il y a eu des accidents, des attroupements, des blessés, voire des morts (beaucoup moins que les titres racoleurs laissent penser) mais est-ce vraiment la faute de l'application ? N'est-ce pas, encore une fois, le fait de la pure et simple bêtise humaine ? Est-ce qu'on blâme le selfie pour les quelques gens qui sont morts en essayant de prendre une photo d'eux-mêmes pendus dans le vide ? Est-ce qu'on blâme le maquillage pour ces personnes qui créent des accidents de voiture parce qu'elles se maquillent dans leur rétroviseur ? Non. Enfin, je n'espère pas, sinon vous avez un léger soucis. 

Vous qui me connaissez peut-être, ou qui connaissez le monde de la blogo, pensez-vous vraiment que Bouchon, Saefiel, Caladhiel ou moi-même fonceront demain au milieu d'une autoroute pour capturer un Pokémon, aussi rare soit-il ? Bien sûr que non. J'ose espérer que cela vous semble aussi ridicule que ça l'est pour moi. Parce que nous ne sommes pas stupides, tout simplement. Que nous jouions à Pokémon Go n'y change rien, nous ne nous mettrons pas en danger en y jouant tout simplement parce que l'application n'est pas fautive. 

J'ajouterais même que l'application, si elle prévenait déjà les joueurs d'être prudents durant le temps de chargement, montre désormais à chaque ouverture du jeu un message de sécurité. Et ce parce qu'il y a déjà des plaintes de la part de ces mêmes gens qui ne font pas preuve de prudence et qui ne se remettent pas en question. 

Pour finir, je vous dirais simplement que j'aime cette application. Non seulement elle réveille la Pokéfan en moi (qui ne dormait pas vraiment) mais surtout, elle est très bien faite. Et je continuerai à trouver que c'est un divertissement sain, qui permet aussi à des gens qui ont du mal à sortir et à rencontrer des gens de le faire, ou tout simplement, qui amuse. J'espère que ceux d'entre-vous qui y sont réfractaires, ou qui n'y jouent pas et qui en ont marre d'en entendre parler, se rendront compte que c'est tout simplement parce que vous n'êtes pas la cible. C'est la même chose pour les non-lecteurs d'Harry Potter qui n'en peuvent plus d'entendre parler de la pièce, ou pour les gens qui n'aimaient pas le foot qui en souffraient pendant l'Euro. Ne pas être la cible d'un événement, quel qu'il soit, ne vous donne pas le droit de le dénigrer. Vous pouvez ne pas l'aimer, ne pas le comprendre, même le critiquer, mais essayez de ne pas être méprisants. 

Ne jugeons pas la façon de s'amuser des gens. Ni le fait qu'ils s'amusent. Arrêtons de dénigrer les divertissements. On sera toujours le "vieux con" de la génération précédente. À un moment ou un autre, il y aura un effet de masse que l'on ne comprendra pas, dont on ne sera pas la cible. Et ce n'est pas grave. 

9 commentaires:

  1. Suis d'accord. Y'a des gens qui critiquent aussi l'effet de masse de pokéon GO, qu'on suit tous comme des moutons, tout ça. Mais bon, quitte a tous faire quelque chose en groupe, autant tous chasser des pokémons virtuels plutôt que de casser/violer/voler/faire la guerre en bande. C'est bon enfant, ça emmerde personne.
    Et les cons qui vont sur les routes à cause de ça, ils auraient à coup sûr trouvé un autre moyen de se mettre en danger par bêtise, personne n'a besoin d'application pour être con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! J'ai vu des groupes de grosses racailles marseillaises jouer à Pokémon Go et ça m'a fait plaisir. Imagine ça fait baisser le crime haha !
      Et je suis aussi d'accord. Les idiots dangereux auront toujours besoin d'excuses à leur bêtise mais au final, ils sont au coeur du problème ^^

      Supprimer
  2. En tant qu'ancien Hard Gamer et Geek par la même occasion, je vomis sur ma génération et les suivantes qui ne connaissent plus le monde que par le virtuel.
    J'ai fais le choix délibéré de ne plus me laisser entraîner dans cette folie d'un besoin souvent inexistant de nouveaux matos. Attention je ne suis pas anti-technologie, bien au contraire, mais dépenser des sommes folles pour un usage aussi restreint est une connerie monumentale.
    Le fatalisme, la facilité, et le non-recul sur sois-même et le monde sont les principaux défauts de ma génération dont l'attention sur les vrais problèmes sont détournés par ces gadgets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui a parlé de dépenser des sommes folles ? Et justement, cette application est une nouvelle façon de permettre à ces personnes qui ne connaissent le monde que par le virtuel de s'y ouvrir.
      Et le but d'un divertissement a toujours plus ou moins été de faire une pause dans "les vrais problèmes". Le fait que ce soit un jeu vidéo ne la rend pas moins utile qu'un film, un livre ou une sortie entre amis.

      Supprimer
    2. Vous trouvez pas que vous partez un peu loin quand même là ?
      Le détournement de l'attention existe depuis la nuit des temps, c'est bien connu. Que ce soit par la presse de l'époque, la radio ou la télé petit à petit donc c'est pas tellement Pokémon Go qui en est la cause, faut se calmer.

      Supprimer
    3. Cher monsieur, je vous invite à LIRE L'ARTICLE avant de poster votre opinion. J'ajoute également que vous devriez peut-être éviter de trop penser que vous êtes une personne spéciale et que vous seul avez les bons choix de vie ? :)
      Bien cordialement...

      Supprimer
  3. Ooooh t'as deux version Cristal je suis tellement jalouse. Le grand drame de ma vie (après l'arrêt des Minikeum's) ça a été la disparition de ma cartouche. :v
    Et sur émulateur c'est tellement pas pareil <3 :D
    Bon sinon, on en a déjà parlé. Tu sais ce que j'en pense et tu sais que je kiffouille ta bafouille ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, j'ai jamais compris l'engouement pour les Minikeum's, je suis vraiment pas fan xD
      Écoute, au moins tu n'as pas eu à vivre le traumatisme de la réinitialisation de cartouche après 15 ans. J'ai tout perdu T.T
      Je kiffe que tu kiffes <3

      Supprimer
  4. Ce qui me fait me dire que ces gens qui crachaient sur les fans de foot pendant l'Euro, qui les qualifiaient, au mieux, de gros beaufs, sont peut-être actuellement en train de courir après un Bulbizarre dans la rue, pendant que des fans de foot les traitent de pauvres gamins. Et j'ai envie de dire : pourquoi avoir besoin de constamment critiquer les divertissements des uns ou des autres, du simple fait qu'on ne partage pas leurs goûts ?

    JE. T'AIME.

    RépondreSupprimer